Le projet N

Personne ne connaît son nom, ni son visage, ni son sexe.
N fait trembler toutes les polices, les puissants le redoutent.
N est l’ennemi public numéro 1.

Comme ces feuilletons de l’époque,
N est un projet collectif de littérature de genre,

populaire, à la marge.
N n’appartient à personne.
Chaque auteur propose un texte.
Des récits courts, Noirs, traNsgressifs,

dérangeaNts, qui iNterrogent.

N est uN Fantômas contemporain qui aurait bouffé du Poulpe enragé.