Laurent Fétis

Enfance bretonne puis escales dans quelques capitales européennes. Réside et travaille désormais en banlieue parisienne, comme bouc émissaire. Signe distinctif, clubbeur à chapeau. Écrit des horreurs quand il ne danse pas sur de la house minimale berlinoise ou du trash-musette argentin.

Il a la particularité d’être le plus jeune auteur à avoir été publié au Fleuve noir, éditeur mythique, à l’âge de 19 ans et d’avoir été nourri à la science-fiction et aux polars anglo-saxons. Après un premier roman gore sous le pseudonyme de Brain Splash, il entre à la « Série noire » puis en ressort après 4 romans.
Site de Laurent
Roman :
– La Cervelle contre les murs, sous le pseudonyme de Brain Splash, Fleuve noir « Gore » no 100
– Le Mal du double-bang, Série Noire
– Le Chien froid, Série noire
– Magna Mater, Fleuve noir « Angoisses »
– Innocent X, Série Noire
– Puzzle, Série Noire
– L’Aorte sauvage, Editions Baleine « Poulpe »
– Salade de rotules, L’Aube « Moulard »
– Industrielle Romance, Après la lune
– Le Lit de béton, Editions Baleine
– Un grand bruit blanc. Perpignan : Mare nostrum
– Le Cœur inachevé (vol. 1) : Brouillard global. L’@telier de presse
– Le Tacot d’Elsa Lambiek, La Branche, Suite noire
– Nocturne pour instruments divers, Asgard Zones d’ombre 
– Le Papillon noir sur la lunette arrière du taxi. Après la lune
– Lignes de nuit, vol. 1 : Maraudeur, Lokomodo,
– Lignes de nuit, vol. 2 : Terminus Est, Lokomodo
– Nocturnes. Chambéry : ActuSF
– Guerre en Enfer (suite de Le Lit de béton),Editions Baleine

Novella :
– La Main en sucre (Association « Oh, la vache ») 
– Noces de bois (Treize étrange « Noirs desseins » )
Nouvelles :
– En bas pour le comte (1er Prix de la revue L’Encrier renversé)
– Elwis et moi (2e prix du concours de nouvelles S.F, Mellonta IV)
– Les Résidus (3e Prix de nouvelle CROUS – Région Bretagne)
– Cinq pas dans la cité des anges (Globe Hebdo) 
– Le Labyrinthe de Pandora ( Tempête sous un crâne) 
-Totem (Tempête sous un crâne)
-Johnny Heatseaker (recueil Les Nouveaux Cahiers de l’Adour)
-La Sale Histoire (recueil Contes à rebours)
– La Boîte rouge ( recueil Contes à rebours)
– Des anges bizarres (recueil Contes à rebours)
– Looser cop (recueil Subespace)
– L’Étoile éclatée (recueil Planète à vendre)
– Roosie sous la lune (recueil Brèves) 
– Liquidation totale : voici les grandes soldes des étudiants diplômés (Globe Hebdo) 
– Jésus Crapaud (Drunk n° hors série : « Les Noces de Canaille ») 
– Brain Tattoo (Fin de siècle no 1)
– Night Cab : il y a des métiers de nuit très dangereux (Nouvelles nuits no 9)
– Les 190 doigts du Docteur Santospirito (recueil Noces d’or, Série noire hors série) 
– Main gauche ( Dernier Aperçu avant impression no 2)
– Le Matin en embrassant une chatte morte ( L’Œil électrique no 4) 
– Cheval de feutre ( Haras, Lamballe) 
– Inventaire quadragénaire : The Future is War Alec Empire (recueil, c’est un bon jour pour Gabriel, Baleine no 186 « Poulpe », 2000)
– Ouvert la nuit ( Ligne Noire no 10) 
– Fenêtres sur corps ( Ligne noire n° spécial « Festival 2000 ») 
– Trancers (Rock Stars, Nestiveqnen Éditions)
– Grapeface ( Ligne Noire no 15-16)
– Quelques centimètres au Sud ( Ligne Noire)
– Tao-Tie, ill. Alexis Saint-Augustin. (Black Mamba)